Citoyennes et citoyens embarqués, 1er novembre confisqué

Déclaration du MDS suite à l’arrestation de manifestants pacifiques

Le pouvoir vient encore d’exprimer de la manière la plus éloquente son caractère despotique en interpellant des dizaines d’algériennes et d’algériens venus manifester en faveur des droits et libertés à l’occasion de la célébration du 60ème anniversaire du déclenchement de la guerre de libération nationale. Aux marcheurs pacifiques, le pouvoir a encore opposé la répression pour défendre un système qui tourne le dos au projet d’une Algérie démocratique et sociale pour défendre avec rage les intérêts des forces liées à la spéculation et à la corruption.
Dans le prolongement de son instrumentalisation de l’histoire, de la confiscation du sigle du FLN qui devrait être restitué au patrimoine du peuple algérien, le pouvoir voudrait vider de son contenu révolutionnaire et émancipateur une date symbolique réduite par la propagande officielle à la célébration du système par ceux qui en sont les bénéficiaires.
Le MDS dénonce cette volonté de capter un héritage de la Nation afin de contrarier ses aspirations à vivre pleinement dans un Etat de droit démocratique. Notre mouvement appelle à poursuivre la lutte pour le droit de manifester et pour une Algérie de justice et de liberté.

 
Alger, le 1er Novembre 2014
Le Bureau national

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s